Les animaux proposés sont des moutons des chèvres et des ânes, nous pouvons toutefois également réfléchir avec vous à la mise à disposition, de vaches Highland ou de tout autres animaux rustiques.
Nous privilégions des animaux rustiques qui se contentent d’un végétal grossier, et qui supportera de parcourir les sites pour trouver sa nourriture.

Voici les différentes espéces et races Française que nous avons choisis.

Le mouton d'Ouessant

Originaire de l'Île de Ouessant en Bretagne d'où il a pratiquement disparu. Ce petit ovin mesure 50 cm au garrot (le plus petit mouton du monde), souvent noir, il peut êre noisette ou blanc, il pèse de 15 à 25 kg et n' a plus aucun débouché en viande ni en laine.
Il n'est utilisé aujourd'hui que pour entretenir des zones enherbées.

Les atous de la race :
puce Race très rustique
puce Piétinement faible du à son poids
puce Manipulation aisée
puce Calme
puce Accepte les fourages grossiers et une alimentation pauvre

La chèvre des fossés

C'est une chèvre de taille petite à moyenne (65 à 75 cm) avec un poids de 40 Kg pour les chèvres et 60 Kg pour les boucs.
Son poil est mi-long et de robe très variée.
Aujourd'hui une infime partie de l'effectif est encore utilisé dans des buts agricoles (fromage et viande de chevreaux), le reste sert à la conservation (reste 900 individus) et à l'entretien d'espaces.

Les atouts de la race :
 
puce Race très rustique
puce Manipulation aisée
puce Docile
puce Accepte les terrains difficiles
puce Aptitude à valoriser la végétation ligneuse (broussailles)
puce Maternelle

La chèvre poitevine

La chèvre poitevine est un animal de format moyen et d’aspect longiligne avec un poids de 50 Kg pour les chèvres et 65 Kg pour les boucs.
Son poil est mi-long et sa robe comporte des poils d’un brun plus ou moins foncé, allant parfois jusqu’au noir. Le blanc occupe le ventre, la face intérieure des membres, le dessous de la queue. Raie blanche de chaque coté du chanfrein.
Aujourd'hui une infime partie de l'effectif est utilisé à l'entretien d'espaces le reste est utilisé dans des buts agricoles (lait, fromage et viande de chevreaux)(reste 3500 individus environ)

Les atouts de la race :

puce Race très rustique
puce Manipulation aisée
puce Docile
puce Accepte les terrains difficiles
puce Aptitude à valoriser la végétation ligneuse (broussailles)
puce Maternelle


Les ânes du Cotentin

Avec sa robe gris cendrée et son collier noir, il est d’une taille moyenne de 1,1 à 1,3 m au garrot.
Transportant autrefois les bidons de lait, son utilité professionnelle a quasiment disparue et n’est plus utilisé comme équin de bat que  pour accompagner les randonneurs.
S’alimentant de façon frugale, il apprécie avant tout l’herbe mais consomme également quelques ligneux dont les chardons font partis.
 
Les atouts de la race :

puce Race rustique de taille moyenne
puce Tempéramment calme
puce Accepte les terrains difficiles
puce Protecteur des autres espèces animales dans un troupeau
puce Accepte les fourages grossiers et une alimentation pauvre
puce Permet l'élimination d'une partie de la végétation par piétinnement

Le mouton solognot

Originaire de Sologne, le mouton solognot est une race ancienne, appréciée pour sa rusticité.
Il mesure entre 60 et 70 cm au garrot pour un poids de 55 à 65 Kg pour les brebis et pouvant aller jusqu’à 90 Kg chez les béliers
Il s’adapte facilement au terrain et peut parfaitement être élevé en plein air toute l'année, même par temps de neige.
Il présente l’avantage de se nourrir d’une végétation pauvre et ligneuse.
Une aptitude au « défrichage » qui lui vaut d'entretenir les paysages ouverts.
On ne dénombre aujourd’hui plus que 3 000 brebis en France.

Les atouts de la race :

puce Race rustique
puce Adaptés au sols pauvres et humides
puce Accepte de pâturer les pieds dans l'eau
puce Bonne aptitude au défrichage

Le mouton boulonnais

Originaire du Nord de la France, le mouton Boulonnais est une race de grande taille, reconnaissable à sa face légèrement bleutée et à ses grandes oreilles dressées « en cornet ».
Le mouton Boulonnais se reconnaît grâce à ses oreilles bien « dressées », qui sont une caractéristique de la race. Il est doté d’un corps long, charpenté et cylindrique, sa tête est fine et de couleur bleutée.
Le poids des béliers varie entre 120 et 130 kg et pour les brebis de 75 kg à 90kg.
Après avoir frôlé la disparition dans les années 80, la race est à nouveau valorisée pour ses agneaux de bergerie auprès des bouchers régionaux, ou en tant qu’outil de gestion des coteaux calcaires auprès des gestionnaires de milieux naturels sensibles.
Le cheptel Boulonnais regroupe à l'heure actuel près de 2 000 reproducteurs cantonnés dans la région Haut de France. La race bénéficie depuis quelques temps d’une croissance des effectifs

Les atouts de la race :

puce Race rustique
puce Adaptés au sols calcaires
puce Bonne aptitude à la marche
puce Faible exigence quant à la qualité de la nourriture